ven. Juil 12th, 2024

L’EXCELLENCE MALIENNE RECONNUE ET PRIMÉE À TRAVERS LE MONDE


LE MALIEN DR. KHALIFA A. SY DIOP NOMMÉ CONSEILLER À LA PROMOTION DE L’INVESTISSEMENT PAR LA VILLE DE CHANGSHA EN CHINE 

Le Mali regorge d’intellectuels et de personnes douées d’une expérience accrue doublé d’un professionnalisme sans pareil et qui excellent dans leur domaine de profession. Cette reconnaissance qui fait la fierté de notre pays a une fois de plus été reconnue à l’international, plus précisément en Chine dans la province de Changsha (HUNAN). Il s’agit notamment du Dr. Khalifa A. Sy Diop qui vient d’être nommé par les plus hautes autorités chinoises de Changsha en qualité de conseil à la promotion de l’investissement à la mairie de ladite ville .

Arrivé pour la première fois dans la ville de Changsha lors de la deuxième exposition économique et commerciale sino – africaine en 2021, Dr. Khalifa A. Sy Diop est à ce jour le seul étranger au monde à avoir été   nommé à ce poste. Une reconnaissance des autorités chinoises qu’il a vivement été pour la confiance en lui placé afin de mener à bien cette mission qui permettra de renforcer la coopération entre la Chine et les Etats Africains. « C’est un honneur d’avoir été invité à prendre la lourde responsabilité de conseiller à la promotion de l’investissement de la mairie de Changsha, ce qui signifie quelque chose d’extraordinaire pour moi. Je suis venu pour la première fois dans la sublime ville de Changsha lors de la deuxième exposition économique et commerciale sino – africaine en 2021, et aujourd’hui. J’ai toujours travaillé à construire des ponts pour facilite la coopération bilatérale sino – africaine, et le Bureau commercial de Changsha City m’a aidé dans mes efforts de promotion de la coopération sino – africaine de plusieurs façons. La collaboration sino-africaine à Changsha s’accrois de jour en jour et mon travail d’assure une meilleure relation entre les parties a eu d’énorme support sur cette vaste scène » ; a déclaré notre compatriote.

Changsha, également connue sous le nom de Xingcheng, est une ville de niveau local située dans le Centre de la Chine, capitale provinciale et mégalopole, sous la juridiction de la province du Hunan, province natale du Président Mao Zedong, qui est le centre politique, économique, culturel, des transports, de la technologie, de la finance et de l’information de la province. C’est une ville importante au milieu du fleuve Yangtsé et  le site de production alimentaire le plus important de Chine. Cette ville constitue aussi un nœud de l’agglomération urbaine le long du fleuve Yangtze,   Ceinture économique du Yangtze.

Incontournable, elle est la plaque tournante du chemin de fer à grande vitesse Beijing – Guangzhou, du Shanghai Kunming et du chemin de fer à grande vitesse Chongqing-Xiamen.

En ce qui concerne l’éducation, Changsha dispose de  51 universités, 97 instituts de recherche scientifique indépendants, 52 académiciens des deux chambres, 14 centres nationaux de recherche en ingénierie et technologie, 15 laboratoires d’ingénierie clés nationaux. A travers ces multiples nids à savoirs, de nombreux résultats notamment des résultats de recherche scientifique tels que l’élevage de riz hybride, le superordinateur « Tianhe », la première imprimante de frittage 3D en Chine en sont sortis.

Cette ville excelle aussi dans la cherche médicale en est pour preuve sa nomination en février 2019 par l’administration nationale de la médecine traditionnelle chinoise comme unité avancée de travail de la médecine traditionnelle chinoise au niveau municipal et national.

Selon les données publiées par le Bureau des statistiques de la ville de Changsha, en 2021, le total des investissements directs à l’étranger utilisés par la ville de Changsha s’élève à 1 465 millions de dollars, soit 92,2% du total provincial, se classant au premier rang parmi les capitales provinciales du Centre Chine. La ville se classe au premier rang de la province pour l’investissement direct à l’étranger par habitant. 31 nouvelles entreprises créées à l’étranger dans des secteurs tels que la fabrication d’équipements électroniques, la fabrication de médicaments et les services. La même année, la superficie totale des terres était de 11 819 km2, la population de 10 293 000 habitants, le produit intérieur brut de 1 327 milliards de yuans, les exportations totales de 1977 446 milliards de yuans (2021) et les importations totales de 80282 milliards de yuans (2021).

Vers le renforcement de la coopération sino-africaine à travers l’exposition économique et commerciale chine-Afrique

À travers la nomination de notre compatriote à ce poste, la chine , et plus particulièrement la ville de Changsha manifeste sa volonté de renforcer sa coopération avec les Etats africains , notamment le Mali. Dans cette optique et pour éliminer les goulots d’étranglement a la coopération économique et commerciale sino-Africain, des projets tels que, l’exposition économique et commerciale Sino-Africaine, le Parc de démonstration de la promotion et de l’innovation de la coopération économique et commerciale sino-africaine, et le Centre africain de distribution et de transformation des produits autres que les ressources naturelles ont été créés et des résultats obtenus . Aussi, un certain nombre d’institutions de services telles que le conseil de promotion économique et commerciale Chine-Afrique, le centre de recherche et d’évaluation des mesures commerciales techniques Chine-Afrique, la zone économique et commerciale Chine-Afrique du réseau « la ceinture et la route »,  le Centre de services transfrontaliers du RMB pour la Chine-Afrique et le centre de soutien logistique des marchandises et des populations africaines de la région du centre et de l’ouest de la Chine, le centre de promotion des investissements locaux et de la coopération pour l’Afrique, le centre local de recherche pour la coopération économique et commerciale avec l’Afrique, ont été créés successivement, et un certain nombre de grands projets pilotes de réforme tels que le troc ont été effectués de manière ordonnée.

En 2022, le volume des importations et des exportations de Changsha vers l’Afrique s’élevait à 24,47 milliards de yuans, ce qui représente 44 % du volume total des échanges de la province vers l’Afrique, avec une augmentation de 72,3 % en glissement annuel. Le taux de croissance est de 29,5 points de pourcentage supérieur à celui de l’ensemble de la province et de 57,5 points de pourcentage supérieur à celui de l’ensemble du pays.

Le commerce de Changsha avec l’Afrique, à travers la construction d’une grande partie de la chaîne industrielle des produits africains autres que les ressources, l’image de marque et d’autres moyens, aide les produits Africain à entrer dans le Hunan. Actuellement, le Parc économique et commercial Chine-Afrique a cultivé plus de 100 produits de marque africaine, formant 10 chaînes industrielles d’importation et d’exportation, notamment le café, le cacao, les noix de cajou, matériel de quincaillerie et les petites machines agricoles. La coopération en matière d’investissement a été approfondie.

En ce qui concerne la coopération et les réalisations de l’Exposition économique et commerciale Chine-Afrique, 135 projets ont été signés lors de la deuxième Exposition en 2021, pour un montant total de 22,9 milliards de dollars américains. Le nombre et la quantité de projets signés ont dépassé ceux de la première Expo. Changsha a signé un total de 24 projets, portant sur un montant de 3,39 milliards de dollars américains, représentant 75% de la province. Les principales catégories comprennent le commerce, l’investissement, la coopération stratégique importante, la passation de marchés de projets, etc.

La troisième exposition est prévue du 15 au 18 juin 2023 et une grande délégation de membre de gouvernement, d’investisseurs, commerçants et rechercher y sont attendue.

Selon le Dr. Khalifa A. Sy Diop, soucieux de la réussite de cette coopération, « Après la fin de la deuxième exposition, nous avons présenté en profondeur la belle Changsha à la Fédération des Association d’Amitié Chine-Afrique (FAACA) et, grâce à un travail continu, nous avons réussi à faciliter la coopération entre la FAACA et la province du Hunan, en particulier une coopération à long terme avec Changsha. Pour approfondir davantage la coopération sino – africaine, sous la direction du Vice – Président de FAACA, M. Boubacar T. Diarra, et collaboration des autorités des deux villes nous somme entrain de promouvoir l’établissement d’un jumelage entre Changsha et Sikasso. Grâce à cette relation – cadre, nous pourrons non seulement attirer davantage d’entreprises de pointe et de talents haut de gamme du monde entier dans la ville de Sikasso pour y investir pour développement de la ville ,région, mais nous exploiterons également les opportunités de qualité en terme de ressource et d’investissement de la ville de Sikasso pour servir la coopération bilatérale, Ce nouveaux modèle de coopération profonde sino – africaine, une fois généralisé, fera mieux progresser le développement de haute qualité de la construction conjointe de la ceinture et de la route ».

Fier de la nomination de notre compatriote à ce poste, l’ambassadeur du Mali en Chine le général Didier Dacko s’est dit prêt à fermement soutenir le travail du Mali même de l’Afrique dans la ville de Changsha et la province du Hunan, renforçant conjointement l’amitié sino – africaine et contribuant davantage à la communauté de destin des deux peuples.

ALIMA SOW – NOUVEL HORIZON

About Author


Laisser un commentaire