mar. Mar 5th, 2024

SOMMET EXTRAORDINAIRE DES CHEFS D’ETATS DE LA CEDEAO TENU LE 18 FEVRIER À ADDIS ABEBA


LA CEDEAO REJETTE LA DEMANDE DU MALI, DE LA GUINÉE CONAKRY ET DU BURKINA FASO DE LEVER LES SANCTIONS EXISTANTES

Le Mali, le Burkina Faso et la Guinée Conakry ont entrepris depuis quelques jours des démarches en vue de la levée du reste des sanctions de la CEDEAO et celles de l’Union Africaine. Face à cette demande pressante,  les chefs d’Etats et de gouvernements de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu ,en marge du 36 -ème sommet de l’union africaine  qui s’est déroulé à Addis Abeba en Ethiopie, un sommet extraordinaire ce 18 février. Au cours de ce sommet, il a été question d’examiner l’état d’avancement de la transition au Mali (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU LUNDI 20 FEVRIER 2023

Awa Chouaïdou TRAORE – NOUVEL HORIZON

About Author


Laisser un commentaire