ven. Juil 12th, 2024

POUR PERMETTRE L’ADOPTION DE LA NOUVELLE CONSTITUTION PAR UNE MAJORITÉ DE MALIENS LORS  DU PROCHAIN  RÉFÉRENDUM 


 LE PREMIER MINISTRE  MET EN PLACE UN COMITÉ DE VULGARISATION COMPOSÉ DE 58 MEMBRES 

Les autorités maliennes se montrent intransigeantes par rapport à l’initiative de rédaction d’une constitution malgré les réserves formulées par une partie de la classe politique. Sur instruction du président de la transition colonel Assimi Goïta , le gouvernement s’est lancé dans la bataille de la vulgarisation en créant un comité de pilotage constitué d’une commission d’orientation stratégique et d’une cellule de (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU MARDI 04 AVRIL 2023

SEYDOU KONATÉ – NOUVEL HORIZON

About Author


Laisser un commentaire