ven. Sep 29th, 2023

CHEICK MOHAMED CHERIF KONE   LORS DE SON AUDITION DEVANT LE RAPPORTEUR  DU  CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE


«Au titre des interdictions faites au Magistrat, je ne vois pas une seule que j’aurai transgressée»

Sous le coup d’une enquête disciplinaire  suite à ses différentes sorties médiatiques  qualifiées de  «critiques acerbes à l’endroit du pouvoir de Transition en place»  et de «violation des dispositions de la loi portant Statut de la Magistrature », l’audition de  cheik Mohamed Cherif  Koné   a été effectuée   le vendredi dernier.  C’était devant le Rapporteur Ousmane Christian DIARRA, Directeur national de la Fonction publique et du Personnel, membre de droit du Conseil supérieur de la Magistrature (CSM) si l’on se réfère au procès-verbal.

À la question de savoir  si le président de l’Association Malienne des Procureurs et Poursuivants (AMPP) non moins président de la Référence Syndicale des Magistrats (REFSYMA) reconnaît avoir commis une faute disciplinaire, il a estimé que (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU LUNDI 28 AOUT 2023

Rassemblé par Mahamane TOURÉ – NOUVEL HORIZON

About Author