ven. Juil 12th, 2024

LE MINISTRE ALGÉRIEN DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, AHMED ATTAF L’A DÉCLARÉ LORS D’UNE CONFÉRENCE DE PRESSE CE 29 AOUT :


« Nous sommes en train de penser à une alternative à la MINUSMA, Nous pouvons reprendre la mise en œuvre de l’accord d’Alger »

Le chef de file de la médiation internationale dans la mise en œuvre de l’accord d’Alger ne compte pas baisser les bras malgré les tensions qui règnent entre le gouvernement Malien et les groupes armés signataires. En effet, l’Algérie , pays ou les négociations entre les deux parties ont été menées et ou l’accord a été signé, poursuit les réflexions pour trouver une alternative au départ de la MINUSMA , garante de la mise en œuvre de l’Accord d’Alger. L’annonce a été faite par le ministre algérien des affaires étrangères, Ahmed ATTAF lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 29 Aout à Alger. Selon le chef de la diplomatie algérienne « il faudra trouver une alternative à la MINUSMA et nous sommes en (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU JEUDI 31 AOUT 2023

Awa Chouaïdou TRAORE – NOUVEL HORIZON

About Author