ven. Juil 19th, 2024

LES CHEFS D’ÉTAT MAJOR DE LA CEDEAO ONT FIXÉ UNE DATE POUR L’INTERVENTION MILITAIRE AU NIGER


L’ALGÉRIE « REGRETTE PROFONDEMENT » QUE LE RECOURS A LA VIOLENCE AIT PRIS LE DESSUS SUR LA SOLUTION POLITIQUE

C’est le dialogue de sourds entre la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) dirigé par le général Adrahamane Tchany. Quelques jours après la réunion de  la validation du plan de l’opération militaire par les chefs d’état-major de la CEDEAO à Accra, l’Algérie dit s’inquiéter et déplore que « l’option militaire se précise ». Le général Abdrahamane Tchany ,lui de son côté, enfile le blason de Chef de l’État et annonce un dialogue national afin de fixer la durée de « la transition qui n’excédera pas trois (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU LUNDI 21 AOUT 2023

SEYDOU KONATÉ – NOUVEL HORIZON

About Author