mar. Juil 16th, 2024

MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD D’ALGER


L’AMBASSADEUR DE LA RÉPUBLIQUE D’ALGÉRIE CHEZ LE MINISTRE DIOP POUR ÉCHANGER SUR LES PERSPECTIVES DE L’ACCORD DANS UN CONTEXTE DE RETRAIT DE LA MINUSMA

La mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation communément appelé accord d’Alger est au point mort depuis près d’un an. Avec le retrait de la MINUSMA acté par la résolution 2690 (2023) du conseil de sécurité,  principal acteur chargé de son suivi,  peu d’espoir subsistait. Le chef de file de la médiation internationale et pays ou ledit accord a été signé, tente de relancer le processus. C’est l’annonce qu’avait faite le ministre des affaires étrangères algérien, Mohamed ATTAF, il y a quelques jours de cela. Pour marquer cette reprise dans le contexte de retrait de la MINUSMA, l’ambassadeur de la république algérienne au Mali, Son Excellence Monsieur El Haoues Riache, a été reçu en audience le (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU LUNDI 11 SEPTEMBRE 2023

Demba KONTE – NOUVEL HORIZON

About Author