mer. Avr 24th, 2024

VISITE DU MINISTRE DE L’AGRICULTURE DANS LA ZONE CMDT FILIALE OUEST DE KITA


L’ÉVOLUTION DE LA CAMPAGNE 2023 -2024 SOURCE DE SATISFACTION ET DE BON AUGURE

Le coton est la deuxième source de recettes d’exportation du Mali après l’or. Apres une production cotonnière qui est passée de  760 000 Tonnes durant la campagne 2021-2022 à 390 000 tonnes pour la campagne 2022-2023, la campagne en cours (2023-2024) s’annonce plutôt positive afin que notre pays reprenne la première place du classement des pays producteurs de coton en Afrique. En effet, avec l’embargo et l’invasion de jassides sur les cultures, le Mali était passé de la 1ere à la 3emme place dans ce classement. Aujourd’hui, grâce à la forte implication de la compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) qui a redoublé d’efforts, les signaux sont aux verts quant à la production future qui pourrait de nouveau nous propulser au 1er rang. C’est du moins ce qui ressort de la Visite du Ministre de l’agriculture Lassine DEMBÉLÉ et du PDG de la CMDT dans la zone CMDT en fin de semaine dernière.

La forte implication et l’encadrement de la compagnie de développement des Textiles (CMDT) dirigée par le Dr Nango DEMBELE a été saluée par les producteurs. En effet, une délégation composée du Ministre de l’Agriculture,  Lassine DEMBÉLÉ accompagné du PDG de la CMDT, Dr Nango DEMBELE, du Président de l’APCAM, Sanoussi Bouya SYLLA et du Gouverneur de Région, s’est rendu en zone CMDT filiale ouest kita les 30 et 31 Aout dernier. Au cours de cette visite, la délégation s’est d’abord rendue dans les champs de coton et de maïs de Monsieur Oumar Diallo qui se situent dans le secteur central de Kita: op de Toumoundala 2, dans la localité de Sourakala. L’hôte du jour qui n’a pas manqué de saluer le Gouvernement pour l’appui multiforme à travers le Département de l’Agriculture, a aussi affirmé avoir reçu ses engrais et pesticides à temps et n’avoir vu ni eu écho de jassides dans toute sa zone.

Par la suite, le Ministre de l’Agriculture s’est entretenu les cadres de la CMDT et les autres acteurs majeurs de la filière cotonnière, y compris les producteurs. Il ressort de ces échanges que malgré un début d’hivernage difficile, l’état végétatif des champs est très encourageant. En effet, Le ministre s’est vu expliquer en détail le déroulement de la campagne. Ayant par la même occasion recensé toutes leurs doléances des producteurs,  Lassine DEMBÉLÉ les a rassurés, et a promis de prendre en compte, dans la mesure du possible, tout ce qu’ils ont partagé.

Satisfaits des efforts considérables fournis par les hautes autorités de la Transition, qui ont maintenu la subvention des intrants et fixé un prix très attrayant pour l’achat du coton graine, les producteurs n’ont pas manqué d’ exprimer leur gratitude envers l’encadrement de la CMDT, qui a toujours rempli son rôle d’accompagnement grâce au leadership du président-directeur général Dr. Nango Dembélé et de ses techniciens. Ils Se sont dits satisfaits des nouveaux produits mis à leur disposition pour lutter contre les jassides.

Vers une amélioration de la production cotonnière

Lors de la précédente campagne cotonnière (2022-2023) le Mali a connu une baisse d’environ 50% de sa production par rapport à la campagne précédentes à cause de l’invasion de jassides et de l’embargo imposé par le CEDEAO au Pays. Aujourd’hui, les producteurs semblent optimistes quant à la production de la campagne en cours. En effet, Les producteurs de coton, très engagés, ont ravivé au cours de la visite du Ministre,  l’espoir pour « l’or blanc » au Mali. Et pour cause avec la prise en charge par l’Etat des crédits intrants des producteurs sur les superficies perdues suite à l’attaque de jassides, qui s’élève à un montant total de 9 938 774 839 FCFA, Les producteurs de coton ont promis d’améliorer leur rendement à l’hectare et ont fait preuve d’un grand optimisme quant à l’atteinte des objectifs du plan de campagne 2023/2024 de la CMDT. Avec un objectif de Production de 780 000 tonnes pour la campagne 2023-2024, et la bonne poursuite du processus, le ministre de l’Agriculture a exprimé sa satisfaction globale quant à l’évolution de la campagne cotonnière, ce qui augure un nouvel ; Essor pour « l’or Blanc Malien ».

DEMBA KONTÉ – NOUVEL HORIZON

About Author