lun. Avr 22nd, 2024

AFFAIRE GESTION DU FONDS COVID-19 PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU MALI


LA COUR SUPREME REJETTE LA DEMANDE DE «LIBERTE PROVISOIRE» DE YOUSSOUF BATHILY ET CO-INCULPES

La Chambre criminelle de   la Cour Suprême du Mali a statué hier lundi 20 novembre 2023 sur  la demande de   « liberté provisoire»  de Youssouf Bathily, Mamadou Baba Sylla, Cheick  Oumar Camara,  Lamine Sacko  et Alpha  Kolly  Goundo, tous  poursuivis dans l’affaire dite  de fonds COVID-19 à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) sur la base d’une mission de vérification effectuée par le bureau du vérificateur Général. Initialement inculpés pour « atteinte aux biens publics et délit de favoritisme », Il ne s’agissait pas à travers cette audience de juger les inculpés pour les faits  à eux reprochés dans le dossier  mais (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU MARDI 21 NOVEMBRE 2023

Par Mahamane TOURÉ –  NOUVEL HORIZON

About Author