ven. Fév 23rd, 2024

DANS LES ARCANES DE L’AFFAIRE EDM SA


COMMENT UNE PLAINTE POUR « DISPARITION » DE 59 CITERNES DE COMBUSTIBLES A PROVOQUÉ DES « SECOUSSES » AU PLUS HAUT SOMMET DE L’ÉTAT

L’affaire judicaire concernent la gestion de l’EDM SA, l’achat et la fourniture de groupes électrogènes et de carburant, a connu un début d’épilogue cette semaine. Apres une dizaine de jours mouvementés les personnes suspectées et placées en garde à vue ont, pour la plupart été placées sous mandat de dépôt pour différents chefs d’inculpation.  Au total, dix personnes parmi lesquelles, l’ancien ministre Lamine Seydou Traoré, des cadres et d’anciens cadres de la société, ont été placés en détention ; avec eux des operateurs économiques. Cette affaire qui n’a certainement pas dit son dernier mot est pourtant partie d’une simple plainte introduite par la ministre de l’Energie et de l’Eau, Mme Bintou CAMARA, qui dès son passage sur les ondes de l’ORTM le 24 Octobre 2023 avait donné le ton : les responsabilités doivent être situées et 878

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU JEUDI 25 JANVIER 2024

Awa Chouaïdou TRAORE –  NOUVEL HORIZON

About Author