mar. Mar 5th, 2024

ESTIMANT QUE LA DÉCISION DE RETRAIT DU MALI DE LA CEDEAO EST « NULLE ET NON AVENUE D’ACCORD »,


L’APPEL DU 20 FÉVRIER POUR SAUVER LE MALI INVITE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE A « USER DE TOUS MOYENS POUR DÉLIVRER NOTRE PEUPLE »

Alors que les réactions au Mali sont « timides » suite à l’annonce du retrait des États de l’AES de la CEDEAO, la coordination des organisations de l’appel du 20 Février 2023, dirigée par le magistrat Cheick Mohamed Chérif KONE, fidèle a lui-même,  est montée au créneau. Dans un communiqué dit de « dénonciation et de protestation », le coordinateur général de cette organisation politique exprime son désaccord quant à la décision prise par les autorités de la transition le dimanche 28 Janvier (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU MERCREDI 31 JANVIER 2024

Demba KONTE –  NOUVEL HORIZON

About Author