mar. Mar 5th, 2024

 PROMOTION DU TERRORISME AU SAHEL PAR LA FRANCE


AU SOMMET DU MOUVEMENT DES NON-ALIGNES, LE MALI SOLLICITE A NOUVEAU LA TENUE D’UNE SESSION SPECIALE DU CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES

Le temps ne semble plus à la désescalade entre Bamako et Paris même après la rupture diplomatique et militaire entre les autorités des deux pays. Au sommet du Mouvement des non-alignés tenu le vendredi à l’Ouganda, le ministre d’Etat,  ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation porte-parole du gouvernement,  colonel Abdoulaye Maïga a de nouveau chargé la France qui selon lui est responsable de la promotion du terrorisme dans le (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU LUNDI 22 JANVIER 2024

Seydou Konaté –  NOUVEL HORIZON

About Author