ven. Juil 12th, 2024

RETRAIT DU MALI, DU BURKINA FASO ET DU NIGER DE LA CEDEAO


LE PRÉSIDENT DE L’UNION AFRICAINE MOUSSA FAKI MAHAMAT REGRETTE ET DEMANDE L’IMPLICATION DES LEADERS RÉGIONAUX  POUR L’ENTENTE

Après le retrait annoncé des trois États de l’Alliance des États du Sahel de la CEDEAO, les réactions des organisations sous-régionales se succèdent. Le Président de la Commission de l’Union Africaine Moussa Faki, a dans un communiqué rendu publique hier mardi 30 janvier 2024 annoncé avoir appris avec profond regret l’annonce du retrait du Mali, du Niger et du Burkina Faso de la CEDEAO. Il a par la suite appelé à la conjugaison de tous les efforts pour que l’Unité irremplaçable de la CEDEAO soit préservée et la solidarité africaine renforcée. Pour ce faire, le Président Faki a engagé les leaders régionaux à intensifier le dialogue entre le  (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU MERCREDI 31 JANVIER 2024

Par Djibril KEITA dit Fass –  NOUVEL HORIZON

About Author