ven. Juil 12th, 2024

SORTIE DES ÉTATS DE L’AES DE LA CEDEAO 


LE MALIENS DEVRONT FAIRE FACE A DES RESTRICTIONS ET OBSTACLES, UNE FOIS LA DECISION EFFECTIVE

LA CEDEAO AFFIRME N’AVOIR REÇU AUCUNE DEMANDE FORMELLE DE RETRAIT

Le divorce entre les états membres de l’AES et la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest est désormais consommé. En cette fin de mois de janvier 2024, les pays membres de l ’alliance des États du Sahel (AES) viennent de prendre l’une des décisions les plus audacieuses et lourde de conséquences, Non seulement pour les États mais aussi pour les populations de ces trois pays enclavés. Hier Dimanche 28 Janvier 2024, c’est simultanément sur les ondes des télévisions nationales respectives du Mali, du Niger et du Burkina Faso qu’il a été annoncé le retrait « sans délai » de ces trois pays de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest. Une décision qui une fois effective, pourrait avoir dE lourdes (…)  

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU LUNDI 27 JANVIER 2024

Awa Chouaidou TRAORE –  NOUVEL HORIZON

About Author