lun. Fév 26th, 2024

EN RÉITÉRANT LE « CARACTÈRE IRRÉVERSIBLE DE LA DÉCISION » DE SE RETIRER DE LA CEDEAO


LE GOUVERNEMENT DÉCLARE NE « PLUS ETRE LIE AUX CONTRAINTES DU DÉLAI MENTIONNÉES A L’ARTICLE 91 DU TRAITE RÉVISÉ »

Entre le Mali et la communauté des États de l’Afrique de l’Ouest, le divorce semble consommé. Après la note verbale référencée ECW/OP/DC/31.01.24/ak en date du 31 janvier 2024 de la commission de l’organisation régionale qui informait le Mali et  les trois pays de l’Alliance des États du Sahel,  de leur devoir d’attendre les douze mois (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU JEUDI 08 FÉVRIER 2024

Seydou Konaté –  NOUVEL HORIZON

About Author