lun. Avr 22nd, 2024

TROIS MOIS APRÈS L’OUVERTURE D’UNE ENQUÊTE PAR LE PROCUREUR DE LA COUR D’APPEL DE BAMAKO


DES LEADERS TERRORISTES ET DES MEMBRES SIGNATAIRES DE L’ACCORD POUR LA PAIX DEVENUS  « TERRORISTES » DÉSORMAIS SOUS LE COUP D’UN MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL

Il aura fallu exactement trois (03) mois pour clos l’enquête et mettre les personnes concernées sous mandat d’arrêt international. Dans un communiqué rendu publique hier mercredi 28 février 2024, un Juge d’instruction de la Cour d’Appel de Bamako, a informé l’opinion nationale et internationale de l’émission d’un mandat d’arrêt international contre les per[1]sonnes qui étaient sous le coup d’une enquête depuis le 28 novembre 2023 pour des faits présumés d’«association de (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU JEUDI 29 FÉVRIER 2024

Par Djibril KEITA dit Fass  NOUVEL HORIZON

About Author