sam. Avr 13th, 2024

DISSOLUTION D’ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE


Le haut-commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU appelle les autorités maliennes à permettre aux organisations dissoutes de « reprendre leurs activités »

L’ONU a réagît à la récente dissolution de certaines organisations de la société civile par les autorités de la transition. Dans un communiqué, le porte-parole du Bureau des droits de l’homme de l’ONU, Seif Magango, souligne que son département est profondément préoccupé par la dissolution d’un certain nombre d’organisations de la société civile au Mali au cours des derniers mois. Une démarche qui selon le communiqué, semble faire partie des restrictions croissantes des droits humains et des (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU MARDI 19 MARS 2024

Seydou Konaté  NOUVEL HORIZON

About Author