lun. Avr 22nd, 2024

ŒUVRES SOCIALES DE LA BMS SA EN FAVEUR DES PERSONNES NÉCESSITEUSES


DES DENRÉES ALIMENTAIRES D’UNE VALEUR DE PLUS DE 20 MILLIONS FCFA DISTRIBUÉES AU SERVICE SOCIAL DE L’ARMÉE, L’INSTITUT NATIONAL DES JEUNES AVEUGLES ET LA POUPONNIÈRE DE NIAMANA

En plus de son soutien constant à l’économie nationale , La banque malienne de Solidarité (BMS)  , dans le cadre de sa politique de lutte contre la pauvreté, a respecté la tradition pour la septième fois d’affilée. En effet, le jeudi 7 Mars dernier s’est tenu au siège de l’institution bancaire la 7ème Edition de « BMS KA DON ». Cette initiative de la banque vise à faire bénéficier des mânes de la banque. Créée par les plus hautes autorités du pays en 2002, elle permet aux moins nantis d’avoir accès aux services bancaires dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. Pour cette septième édition, plus de 20 millions de Francs CFA ont été distribués en vivres et denrées de première nécessité à des personnes nécessiteuses.

La cérémonie de remise était présidée par le directeur général adjoint- support de la BMS SA , qui représentait le directeur général absenté,  Mr Lanfia KOITA. Étaient également présents les cadres de l’institution bancaire ainsi que les représentants des heureux bénéficiaires.

Au total, trois structures ont été choisies pour bénéficier des dons de la BMS SA, à savoir, le service social de l’armée, l’orphelinat de Niamana et l’institut des Jeunes Aveugles du Mali. Pour ce qui est du service social de l’armée, il a pu bénéficier de denrées alimentaires composées de riz, de sucre et d’huile d’une valeur de quinze (15) millions de FCFA. L’institut National des Jeunes Aveugles a pour sa part obtenue du riz, du sucre, des haricots, des pâtes alimentaires et d’huile d’une valeur de trois (3) millions de FCFA. Et enfin, la pouponnière de Niamana a pu bénéficier de lait en poudre pour bébé ( 1er et 2ème âge),de farine infantile ,du sucre, des couches jetable et du savon en poudre d’une valeur de trois (3) millions de FCFA. 

Au cours de la cérémonie, les bénéficiaires n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction vis-à-vis de ce geste hautement symbolique de la Banque Malienne de Solidarité sur initiative de son directeur General, Lanfia KOITA.

Les meilleurs agents de la banque primés

Concomitamment à la tenue de la 7ème édition de « BMS KA DON », l’institution financière classée 7ème Banque de l’UEMOA pour son soutien à l’économie nationale en 2023 a décidé de primer les meilleurs dans les domaines d’activités clés de travail dans les services bancaires. Ainsi en cette veille du 8 mars, l’honneur a été fait aux femmes. Quatre agents femmes ont alors reçu le jeudi matin des mains du directeur général adjoint, Mamadou Daffé des trophées récompensant leur labeur aux postes de travail qui leur ont été confiés. Ce, pour stimuler leur engagement au travail bien fait et inciter leurs collègues à suivre leur exemple.

Au cours de la cérémonie, le directeur général adjoint- Emploi, Mamadou Daffé a déclaré que cette année, la BMS-SA entend magnifier les femmes qui constituent, par ailleurs, plus de la moitié de son effectif.  « Cette reconnaissance du mérite de nos valeureuses femmes œuvrant pour l’expansion de notre banque. Leur engagement nous propulse vers le sommet de l’espace bancaire au Mali et dans la sous-région. En reconnaissance de ces efforts que la direction générale ne cesse d’encourager, une distinction est décernée à cinq d’entre elles qui se sont fait remarquer par leur abnégation dans des domaines précis. Ce sont : la mobilisation de ressources bancaires et interbancaires ; la mobilisation pour augmentation du portefeuille clients ; Le challenge de la meilleure caissière en transfert rapide ; Le challenge de la meilleure caissière en matière de versement enregistré ; et le challenge de la caissière qui aura fait le plus d’opérations de retrait » a-t-il expliqué.

Avant de clore, le directeur général adjoint- Emploi, a transmis les félicitations du directeur général Lanfia KOITA  aux récipiendaires à qui,  dira t il , « nous ne cesserons jamais de  demander à s’engager davantage pour apporter aux clients la meilleure réponse à leurs besoins ». 

Demba KONTE  NOUVEL HORIZON

About Author