sam. Avr 13th, 2024

TENUE DE LA 83 -ÈME SESSION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA BDM-SA SOUS LE SIGNE DE LA RÉSILIENCE ET DE L’EXCELLENCE


AVEC UN BILAN 2023 DE PLUS DE 2 277 MILLIARDS FCFA, LES PERSPECTIVES POUR LA BDM-SA S’ANNONCENT « PROMETTEUSES » EN 2024  

La première institution bancaire Malienne qu’est la Banque de développement du Mali (BDM – SA) a tenu le samedi 09 Mars 2024 la 83ème session de son conseil d’administration à l’Hôtel Radisson Collection ex Sheraton. L’événement de haute importance pour la banque a noté la présence du président du conseil d’administration, l’ancien premier ministre Ahmed Mohamed Ag HAMANI, du Directeur Général, Ibrahima Ndiaye, du Directeur général adjoint, Mr Ouadii LAHLOU, ainsi que des administrateurs notamment de la Bank Of Africa -BMCE Group qui ont fait le déplacement pour l’occasion. Étaient également présents, le secrétaire général du comité syndical, Mr Papa Sadio TRAORE  ainsi que des représentants du Staff de la Banque.

Au cours de cette session Bilan, l’accent a été mis sur les réalisations de l’Année 2023, les obstacles et résultats ainsi que les perspectives pour l’année qui vient de débuter, notamment dans le cadre du plan Moyen Terme 2024-2027.

Une banque résiliente avec un résultat bilan Croissant

À l’entame de la session, une minute de silence a été observée en hommage à madame Keita Fatoumata SISSOKO, administratrice qui a rendu l’âme le 09 Février 2024 après 40 ans de bons et loyaux services au sein de la Banque.

Au cours de son allocution, le Président du Conseil d’Administration (PCA), l’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag HAMANI a rappelé que l’année 2023 s’est déroulée « dans un contexte toujours plus difficile caractérisé par la persistance de la crise multidimensionnelle que traverse notre pays depuis plusieurs années, par les conséquences économiques et financières du Conflit russo-ukrainien, par les intérêts géopolitiques,  mais aussi les pressions inflationnistes et le resserrement de la politique monétaire de la banque centrale ». Malgré ces multiples contraintes, le PCA a déclaré que l’institution bancaire qu’est la BDM-Sa s’est débattue tout au long de l’année pour apporter les corrections aux insuffisances relevées par les missions de vérification de la commission bancaire de novembre 2021 et Octobre 2022.

Grace aux efforts fournis par la direction et tout le personnel, la première banque malienne affiche un bilan 2023 et un produit net bancaire (PNB) en hausse par rapport à l’année précédente. En effet, avec un total bilan de plus de 2 150 Milliards FCFA et un PNB de près de 86 Milliards FCFA en 2022, les résultats de la banque ont connu une hausse pour atteindre un total bilan de plus de 2 277 FCFA et un PNB de plus de 95 Milliards FCFA en 2023. Les parts de marché national ont eux aussi augmenté pour atteindre 2,67% pour les ressources et 1,33% pour les emplois en 2023.

Selon le Président du conseil d’administration, ces résultats sont le chiffre de la résilience de l’institution bancaire et le fruit des efforts conjugués de toutes les parties prenantes. Raison pour laquelle le premier administrateur de la BDM SA a adressé ses « sincères remerciements à la direction générale et au personnel mais aussi aux administrateurs et aux actionnaires ».

Des perspectives prometteuses

Se projetant dans le futur et malgré l’évolution positive, le PCA a appelé à la prudence au regard « du déroulement de la campagne cotonnière et des changements géopolitiques récents au niveau de l’espace sous régional qui peuvent avoir des impacts mitigés » sur l’institution bancaire. Aussi dans le cadre de la mise en œuvre du plan Moyen Terme 2024-2027, la BDM SA envisage de nombreux projets d’envergure que sont notamment : Le projet de filiation des succursales du Sénégal et du Togo ainsi que la Création de celles du Niger et du Benin ; La poursuite de la prospection pour l’implantation de  la banque en république de Guinée  et dans les pays d’Afrique centrale ; le projet de digitalisation de certaines activités de la banque et les divers investissements prévus pour le renforcement du capital humain ; le lancement de la phase d’étude pour la construction du nouveau siège.

Pour sa part, au nom de l’ensemble du personnel de la BDM SA, Mr Papa Sadio TRAORE, secrétaire général du comité syndical a rappelé que c’est aussi grâce à l’endurance du personnel que de tels résultats en fin d’exercice ont pu être obtenus, cela en dépit du contexte. Il a par ailleurs adressé la « profonde reconnaissance et les sincères encouragements » du personnel à la direction générale et à l’ensemble des administrateurs pour leur « grand amour pour l’entreprise et pour le progrès ».

Awa Chouaidou TRAORE   NOUVEL HORIZON

About Author