sam. Mai 25th, 2024

RENFORCEMENT DU PLATEAU SANITAIRE DE LA MATERNITÉ DE L’HÔPITAL GABRIEL TOURÉ


MÉDECINS SANS FRONTIÈRES (MSF) OFFRE UN IMPORTANT LOT DE MÉDICAMENTS POUR FACILITER LA NAISSANCE PAR CÉSARIENNE 

L’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) vient d’apporter sa contribution  aux activités de « la semaine   zéro décès maternel »  à travers une  remise d’un lot de médicaments  destinés aux femmes enceintes en instance de subir une césarienne.     L’équipe de Médecins Sans Frontières (MSF)  était conduite par  le coordinateur médical,  Dr  Bada Abdel Rachid assisté de son collègue,    Dr François Rubona et de plusieurs autres agents du service.   La réception des  médicaments a été faite  par le      Directeur Général de l’Office National de la Santé de la Reproduction , le Docteur Ben Moulaye IDRISS qui les a remis à son tour  à Mamadou Salia TRAORE , Directeur   de l’hôpital Gabriel Touré. 

 Médecins Sans Frontières (MSF) qui intervient au Mali depuis 1985 est une organisation médicale et humanitaire internationale qui apporte une assistance médico-humanitaire à des populations dont la vie ou la santé sont menacées, principalement en cas de conflits armés, mais aussi d’épidémies, de pandémies, de catastrophes naturelles ou encore d’exclusion des soins. Dans la dynamique de  la conduite de ses missions  d’appui auprès des autorités sanitaires maliennes, Médecins Sans Frontières (MSF)  a fait don de plusieurs matériels médicaux  à   l’Office National de la Santé de la Reproduction (ONASR)   qui les  a mis à la disposition de l’hôpital  Gabriel Touré.

  Dans son intervention lors de cette donation,  le Docteur  Bada Abdel Rachid, coordinateur médical à Médecins Sans Frontières (MSF)  a fait savoir que   l’événement est une étape importante dans leur engagement   en matière de santé de  la reproduction. « Aujourd’hui, nous sommes réunis pour la remise d’un lot de médicaments au service de la maternité de l’hôpital Gabriel Touré, une étape essentielle pour nous, Médecins sans frontières dans notre engagement envers la santé maternelle et infantile. La naissance d’un enfant est un moment de joie mais il peut aussi être accompagné de défis et d’incertitudes, surtout pour celles qui doivent subir une césarienne. C’est pourquoi Médecins sans frontières a répondu favorablement à cette demande de l’ONASR, d’appuyer la semaine zéro décès maternelle » a expliqué le coordinateur Médical.

Il ajoutera que l’intérêt de ces matériels médicaux   tient du fait que le lot contient tout ce dont les services techniques de la maternité de l’hôpital Gabriel Touré auront besoin pour se préparer à la naissance par césarienne. «  En offrant ces médicaments, nous espérons contribuer à soulager le stress et l’anxiété qui accompagnent souvent la naissance par césarienne. Nous voulons que chaque femme se sente soutenue, respectée et prise en charge pendant ce moment crucial de sa vie et de celle de son enfant » a indiqué le Docteur  Bada Abdel Rachid. Il a  profité de l’occasion  pour dire  à toutes les femmes enceintes  qui bénéficieront des médicaments  que Médecins Sans Frontières (MSF)   pour les  soutenir  avant  de souhaiter aux   futurs bébés « une naissance sûre, heureuse et en bonne santé ».  

Dr François Rubona, un  autre coordinateur médical à Médecins Sans Frontières (MSF) de  préciser   que leur structure continuera à appuyer la santé au Mali . 

Il nous revient que Médecins Sans Frontières (MSF)   intervient  dans les régions de Kidal, Gao Ansongo, Tombouctou-Niafunké, Mopti (Tenenkou, Douentza et Koro), Ségou (Niono) et Koutiala, et aussi dans la capitale, Bamako.  Ce geste a été fortement apprécié par les autorités sanitaires  qui étaient  présentes à la rencontre. 

« Ce don de médicaments vient à point nommé  parce  que nous rentrons dans la semaine   zéro décès maternel »  s’est réjoui le directeur  Général de l’Office National de la Santé de la Reproduction , le Docteur Ben Moulaye IDRISS .  Occasion pour lui  de signaler que cette  donation de Médecins  Sans  Frontières répond à un des défis de cette semaine qui  est  «  la disponibilité et l’accessibilité  des médicaments   pour que la femme qui doit être césarisée  soi  césarisée dans les meilleures conditions  et que l’enfant soit  sauvé et que la mère aussi s’en sorte de cette épreuve »  dira-il . Invitant les techniciens de la Maternité de l’hôpital Gabriel Touré à  faire bon  usage du précieux sésame, le Docteur Ben Moulaye IDRISS a renouvelé  sa gratitude à Médecins Sans Frontières( MSF) qui selon lui , est une structure qui accompagne le Mali depuis  plusieurs décennies .

« Pendant cette crise humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF)  est encore là . Aujourd’hui , ils sont à la pointe de  la référence , ce n’est pas dans leurs habitudes  mais ils se sont rendus compte que le besoin est là .  Là où se trouve le besoin, on a Médecins Sans Frontières (MSF). C’est le moment de les remercier humblement et de leur dire de faire  encore plus parce que les femmes   du Mali et les nouveau-nés du Mali nous attendent tous »   a déclaré le Directeur Général de l’Office National de la Santé de la Reproduction.  

  Par Mahamane TOURE   NOUVEL HORIZON

About Author