sam. Mai 25th, 2024

CONSTITUTION D’UN « GOUVERNEMENT » ET D’UN « PARLEMENT » PARALLÈLES


 UNE TENTATIVE DE PRESSION SUR LES AUTORITÉS POUR LA MISE EN PLACE D’UNE « TRANSITION CIVILE »

Une nouvelle équation politique complexe se dessine face aux autorités de la transition. Alors que la polémique autour de certaines recommandations issues du dialogue direct inter maliens notamment celle relative à une nouvelle prorogation de la transition, n’a pas encore désenflé, les autorités vont devoir gérer prochainement une situation de « bicéphalisme étatique » causée par certains opposants au régime qui (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU JEUDI 16 MAI 2024

Seydou Konaté ‘-  NOUVEL HORIZON

About Author