dim. Mar 3rd, 2024

GÉNÉRAL BIAGUE NAN TAM, CHEF D’ETAT-MAJOR DE  L’ARMÉE BISSAU GUINÉENNE ET PRÉSIDENT DU COMITE DES CHEFS D’ETAT-MAJOR DE LA CEDEAO


« La force en attente de la CEDEAO  peut être utilisée pour combattre le terrorisme et rétablir l’ordre constitutionnel dans la région lorsqu’il est menacé »

La Session extraordinaire du Comité des chefs d’état-major de la CEDEAO (CCDS) s’est réunie hier lundi 19 décembre 2022 dans la capitale Bissau Guinéenne. Quelques heures avant l’entrée en jeu des chefs d’État-major, la réunion  a été précédée de la rencontre des chefs d’opérations de la CEDEAO ainsi que celle des services secrets. L’objectif est de discuter  de la  force  conjointe des Etats de la CEDEAO   face au terrorisme. Cette force en gestation aura également l’avantage de jouer un rôle de   défense de la démocratie  en cas de trouble à  l’ordre (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU MARDI 20 DECEMBRE 2022

Par MAHAMANE TOURÉ – NOUVEL HORIZON

About Author


Laisser un commentaire