mer. Juil 24th, 2024

CRAINTE DE LA CEDEAO SUR UN RETRAIT PROBABLE DES PAYS DE L’AES : LA MARCHE IRRÉVERSIBLE :


« LE 2 JUIN NOUS FERONS SORTIR NOS PAYS DES DIFFICULTÉS » AVAIT ANNONCE CHOGUEL K MAÏGA

Les chefs d’État de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sentent-ils la menace venir ? Tout laisse croire que tel est le cas au regard de l’abattement constaté dans le ton envers les pays en régime transitionnel, particulièrement ceux de l’alliance des États du Sahel. Comme annoncé, la CEDEAO a tenu ce dimanche 10 décembre 2023 sa session ordinaire pour évoquer la situation générale qui prévaut dans la zone. Alors que d’aucuns s’attendaient à une avalanche de sanctions contre le Mali, le Burkina Faso et le Niger, au regard de la ténacité des dirigeants militaires à ne pas vouloir retourner dans les délais convenus a un régime constitutionnel, c’est plutôt une accalmie qui a (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU NOUVEL HORIZON DU MARDI 12 DÉCEMBRE 2023

Awa Chouaïdou Traoré –  NOUVEL HORIZON

About Author